La sylvothérapie avec ses collègues

  • Sylvothérapie
  • 01 Avril 2020
  • Aucun commentaire

Faire un atelier de sylvothérapie avec ses collègues est une belle aventure. Celle-ci peut être envisagée comme sortie d’agrément, « d’incentive, comme une journée de cohésion, ou même comme médiation, à savoir une occasion pour faire le point ensemble et de manière constructive.

Ecologique et naturelle, l’activité n’a aucun impact nocif sur l’environnement, au contraire. Au cœur des 4500 ha de forêt du parc des grandes Fougères, c’est souvent un grand bol d’air frais qui est apporté aux participants : en pleine nature, l’activité étant très douce, cela coupe radicalement avec l’ambiance professionnelle qui exige généralement rapidité et rentabilité, et qui, régulièrement, se déroule dans un cadre fermé (bureaux, docks, véhicules, …). Qui plus est, la sylvothérapie sensibilise fortement à l’importance des forêts dans l’écosystème global et à l’intérêt majeur que celles-ci représentent pour l’humain. L’approche permet de mieux comprendre le fonctionnement des arbres, C’est une rencontre qui invite fortement au respect de la nature et plus particulièrement des bois.

Pratiquer de la sylvothérapie ensemble est idéal pour la cohésion : le groupe va faire des choses auxquelles il n’est pas nécessairement habitué ensemble, les moments d’échange sont nombreux, cela crée des souvenirs communs et les émotions partagées peuvent parfois être fortes ou touchantes. Aussi, l’atelier permet de découvrir l’autre sous un angle complètement différent de celui du travail.

L’activité serait excellente pour la santé : la forêt apporterait de très nombreux bénéfices au corps humain, qu’il soit physique, mental ou émotionnels. Les études* faites démontrent :
- une augmentation de l’énergie générale,
- une diminution de l’anxiété, de la déprime, de la colère
- une réduction du stress
- une amélioration du sommeil
- un apaisement émotionnel et mental,
- une amélioration de la créativité
- une clarification de l’esprit…
Cet apport bénéfique pour la santé est à un point tel que les Japonais, à l’initiative de la sylvothérapie (« Shinrin-Yoku »), proposent à leurs cancéreux de faire des cures régulières de sylvothérapie ! De nombreux asthmatiques, allergiques et autres malades accompagnent également leur traitement médical de la sylvothérapie. Elle leur permettrait notamment de diminuer les effets secondaires des médicaments et d’améliorer leurs chances de guérison.
En plus, la sortie coupe radicalement avec le quotidien de l’entreprise : c’est une jolie manière de prendre un grand bol d’air « vert ».

Les séances en sylvothérapie permettent une réelle reconnexion à soi, à son ressenti, à sa manière de fonctionner. Elles sont très libératrices, surtout au niveau émotionnel. Elles déclenchent des changements intérieurs, superficiels ou profonds selon la disponibilité de l’instant pour chacun.

Selon les thèmes, l’accent est mis sur différents aspects mais des prises de conscience ont généralement lieu à chaque fois.

Dans chaque atelier, les notions de respect (de soi, de l’autre, de l’environnement) et de gratitude sont particulièrement mises en avant et les participants sont invités à les mettre en pratique à de multiples reprises.

Si les prises de conscience se font au niveau personnel, le groupe joue également un rôle. Faire l’atelier ensemble soude, permet de découvrir des visages de l’autre que l’on ne connaît pas, donne la possibilité de se dévoiler, rappelle l’importance de savoir écouter l’autre et de rester dans le non-jugement.
Le groupe est également un soutien, une force : certains participants, grâce au groupe, se permettent des choses qu’ils n’auraient pas faites ou dites sans celui-ci.

L’atelier est aussi une occasion d’exprimer certains sujets pouvant poser problème pour soi ou dans le groupe, ou l’entreprise. C’est alors possible d’échanger de manière constructive : les liens évoluent, car on découvre l’autre sous un autre jour, le dialogue peut être restauré. La forêt permet une forme de médiation, douce et positive.

Les groupes sont de minimum 6 personnes et de maximum 15 personnes. Il n’y a pas de contre-indication spécifique, les ateliers étant très doux et ne demandant pas de faire de longues distances. Néanmoins, ils ne sont malheureusement pas encore accessibles aux personnes en chaises roulantes ou ayant des problèmes de motricité. Me contacter en cas de doute particulier.

Les ateliers se déroulent au parc des Grandes Fougères.

Les différents thèmes permettent des approches variées et complémentaires, toujours avec l’aide de la forêt.

« Slow Forest » axe surtout sur les émotions, sur les 5 sens, sur la respiration, sur notre manière d‘appréhender le monde et la vie, et permet une première approche en douceur de la sylvothérapie qui est actuellement peu connue du tout public calédonien. Des techniques de gestion du stress ou de « rumination mentale » sont mises en avant. Le contexte est favorable à l’approche étant donné que l’atelier se déroule en pleine forêt, un peu comme une balade. Les outils sont reproductibles pour soi, de manière isolée. Chacun peut facilement se remettre dans le contexte.
Durée : entre 3 et 4 h selon le groupe. Tarif : 38 000 francs XPF/groupe. 

« La Forêt, miroir de l’âme » est plus « psychologique ». La forêt et les autres participants servent de miroir de soi. C’est revenir à soi, mais aussi à l’autre en tant qu’être vivant à part entière, à cette essence de vie sans fard qui touche inéluctablement les participants. L’atelier permet de se (re)découvrir, de voir des facettes de soi qui étaient peut-être inconnues jusque-là ou de faire ressortir certaines choses qui avaient été mises de côté, toujours dans la douceur. Des priorités ressortent, des prises de conscience se font.
Durée : plus ou moins 2 h selon le groupe. Tarif : 20 000 francs XPF/groupe.

« La forêt chamanique » s’inspire de traditions chamaniques comme son nom l’indique. Les participants vont à la rencontre de leur « Arbre de Pouvoir » et à la rencontre de l’entité Forêt. Ils créent des liens symboliques avec ceux-ci. Le travail se fait principalement avec le cerveau droit. Le pouvoir de l’intention est mis en avant ainsi que ce que nous projetons sur nous-mêmes et sur les autres. L’intuition, l’imagination, la créativité et le recentrage sont particulièrement activés durant cet atelier. Par le biais de la forêt, cette rencontre met en avant la confiance en soi, le potentiel incroyable que chacun possède et la manière dont nos croyances peuvent influer sur notre vie. Toujours avec gratitude.
Durée : entre 3 et 4 h selon le groupe ou une journée. Tarif : 38 000 francs XPF ou 70 000 XPF/groupe.

« L’arbre de la colère » s’axe vraiment sur la colère, émotion pouvant être particulièrement destructrice et difficile à vivre, pour soi et l’entourage. Sur l’importance de la reconnaître, comment s’y prendre, la gérer, l’apaiser, la faire évoluer vers quelque chose de constructif. La forêt constitue un environnement idéal pour cela. Tout un volet de l’atelier s’articule également sur la communication autour de l’émotion : comment dire les choses afin d’avancer ensemble vers quelque chose de positif pour tous. Un atelier émotionnellement remuant mais très riche.
Durée : une journée complète. Tarif : 70 000 francs le groupe.

Coach et thérapeute certifiée, j’anime tous ces ateliers avec joie et implication, respect, bienveillance et neutralité.

Il est possible de s’organiser avec un prestataire de la région pour le repas de midi. Les possibilités sont variées, allant du bougna aux brochettes en passant par le végétarien/vegan ou encore cuisine du monde ou recettes traditionnelles, le tout généralement avec des produits frais et locaux. Il suffit de me demander conseil : je pourrais aiguiller en fonction des attentes.

Le parc des Grandes Fougères est un endroit fantastique à (re)découvrir, qui permet de belles promenades au rythme de chacun le reste de la journée en cas d’atelier sur une demi journée.

Pour réserver un atelier, il suffit de m’envoyer un message ou de m’appeler au +687 97 70 74.

Des ateliers sont également proposés aux particuliers, à la demande ou selon un calendrier pré-établi.

* Je suis passionnée par mon activité et personnellement convaincue des effets d'une pratique telle que la sylvothérapie sur le bien-être. Les ateliers me le prouvent un peu plus à chaque fois également. Les effets de la sylvothérapie sont en outre relatés dans de nombreux ouvrages et dans une série d'études réalisées à différents endroits du globe, et principalement au Japon : toute personne curieuse ou sceptique pourra aller trouver quelques références ici si elle veut creuser et aller plus loin dans ses recherches sur le sujet. Chacun pourra ainsi se faire son avis ! Cela dit, et cela vaut pour tous les domaines, rien ne vaut une expérimentation par soi-même ;-)
A noter que je n'offre aucun conseil médical et ne suggère aucunement, que ce soit directement ou indirectement, d'abandonner les traitements que que pourraient vous avoir prescrits votre médecin pour régler vos problèmes de santé.